Interview Juliane PIRON (BCE), médaillée de bronze au championnat de France PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Baptiste   
Vendredi, 08 Février 2013 13:35

Juliane sur le podium des France ! Suite à sa médaille de bronze au championnat de France le  week-end dernier à Saint Brieuc, Juliane PIRON (BCE), nous accorde une petite interview.

 

A découvrir en exclusivité dans la suite de l'article.

 

 

 

Juliane, toi et ta partenaire, Audrey Chaillou, pensiez-vous à une médaille en arrivant à Saint Brieuc ?

Déjà le fait de me qualifier fut une raison de satisfaction. J'étais allée aux qualifications en me préparant pour le simple, et n'ayant pas beaucoup le temps de m'entrainer avec Audrey, je n'étais pas très confiante en voyant les paires prétendantes à la qualif'. Après, une fois qualifiée je me suis dis que le "France" serait du bonus.

En arrivant au France, je n'imaginais absolument pas finir avec une médaille autour du cou. On s'était dit avec Audrey de donner le max, de voir point par point, et de ne voir que le premier match.

 

Juliane, pour la seconde participation au championnat de France seniors, quelles
sensations as-tu ressenties en montant sur le podium ?

Etre sur le podium fut un moment vraiment incroyable, même si nous avons eu de la chance en quart de finale, car la tête de série 2 a déclaré forfait pour cause d'intoxication alimentaire. Du coup, la médaille et le podium n'ont pas la même saveur, maintenant, la chance fait partie de la compétition.

Quand nous avons appris que Perrine LEBUHANIC déclarait forfait, sur le coup on s'est sentit mal, car on ne pensait pas mériter cette médaille. et puis suite à notre match en demie, on s'est dit qu'on la méritait au vue du match que l'on venait de faire. De plus, nous nous entrainons dur toutes les deux, et nous gagnons les tournois que l'ont fait ensemble, donc après réflexion, la médaille nous semblait un peu plus  méritée.
Quoi qu'il en soit, finir médaillée au France senior, pour moi, c'est une joie encore plus intense que les jeunes, car tout est plus "grand", et donc la victoire aussi.  Ce sont des moments à savourer, car on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, c'est peut être la seule fois où je ferais une médaille !

 

La finale était finalement à votre portée, des regrets ou simplement une grande
satisfaction ?

En ce qui concerne la demi-finale, bien sûr qu'il y a des regrets, même beaucoup. On menait à chaque pause, et 19-17 dans le deuxième. Mais leur expérience internationale a fait la différence, et elles ont su rester solides mentalement. Ce fût néanmoins un match très plaisant ! Des regrets certes, mais maintenant la grandeur de l’événement finit par gommer la frustration, car après tout, une médaille de bronze n'était même pas espérée.

 

Comment la paire avec Audrey est-elle née ? Depuis quand ?

Avec Audrey on se connait depuis 2 ans, mais c'est depuis l'année dernière qu'on a commencé a vraiment s'entendre. En fin de saison elle m'a proposé de faire le tournoi de Gravelines. Au départ, je n'étais pas pour, car la différence de niveau me faisait trop peur. Et puis j'ai accepté. On a fini par gagner le tournoi, et ce, en se faisant vraiment plaisir ! On a adoré joué ensemble, du coup depuis, on a fait des tournois, que l'on a gagné, et puis la machine s'est lancée !

 

Quelles sont les plus grands souvenirs que tu garderas de cette compétition ?

Mes meilleurs souvenirs resteront le double contre Léa Palermo et Lorraine Baumann, où l'on s'est fait plaisir tout en ayant en face un niveau de jeu très fort et très propre. Mais aussi l'ambiance de l’évènement, où l'on apprend à connaitre de nouveaux "grands" de l'élite française. C'est cette proximité avec les joueurs de haut niveau qui me plait énormément.

 

Quelles sont les objectifs pour cette fin de saison ?

Pour cette fin de saison, je me fixe une médaille au France jeune, en mai. Cela risque d’être très compliqué tant le niveau est élevé. Maintenant, comme le dirait ma devise préférée :"soyons réaliste, tentons l'impossible !"
J'aime me fixer de gros objectifs, ça me motive encore plus. Sinon j'aimerais gagner des tournois en A, et faire quelques perf' pour passer T50 en septembre. Il y a encore du boulot, mais c'est ça qui rend l'entrainement encore plus intéressant !

Merci à Juliane pour nous avoir accorder du temps. Et un grand BRAVO à elle.

Mise à jour le Vendredi, 08 Février 2013 14:03